coup droit parfait

La technique du coup droit au tennis

Les bases du coup au tennis en 10 points essentiels

Le coup droit est le coup le plus simple pour un débutant, c’est le coup percutant qui est souvent la base de l’identité du joueur, toutefois avec une mauvaise technique on perd facilement pied et les fautes défilent. La technique du coup droit ne se résume pas en ces 10 points, mais cela constitue une base technique, utile si vous n’avez pas le temps de rentrer dans les détails:

  • Les prises de raquette les plus fréquentes sont la prise semi-fermée ( à plat ) et la prise fermée ( liftée).
  • Rotation des épaules, en préparation, du côté de la frappe.
  • Préparation le plus tôt possible, lors de la frappe adverse.
  • Préparation avec la tête de raquette vers le haut.
  • poids du corps qui se porte sur la jambe du côté de la frappe.
  • les yeux fixés sur la balle ( idem pour les autres coups).
  • Le mouvement doit s’assimiler à un lancer de bras vers l’avant.
  • Impact avec la balle en avant du corps, bras droit presque tendu
  • Accompagner la balle en continuant votre mouvement dans la direction donnée à la balle.
  • Décalage en coup droit à l’aide de petits pas et d’une poussée vers l’avant lors de la frappe

La préparation de coup droit

La préparation de coup droit

Les consignes qui suivent sont celles données pour un droitier. Le bras directeur est celui qui tient la raquette (droit pour un droitier).Le bras libre est l’autre bras (gauche pour un droitier).

La préparation du coup droit, comme de tous les coups de fond de court, doit débuter le plus tôt possible, dès que la balle quitte la raquette du joueur adverse, et pendant le déplacement si besoin. En commençant par la prise de raquette à adapter , si vous venez de servir ou de frapper un revers, la main libre doit s’en occuper.

  • Le temps de réaction doit être court, les muscles tendu prêt à agir
  • C’est le pied droit qui donnera l’impulsion pour faire tourner le corps
  • Le pied droit pointe vers la droite
  • Tournez vos épaules vers la droite (droitiers) pour plus de précision
  • La tête de raquette passe par le haut (préparation convexe) en étant tirée vers l’arrière.
  • La main libre se fixe sur la raquette ( en haut du manche) pour la ramener en arrière
  • Le poids du corps sur la jambe droite (pour les droitiers)
  • Les pieds, les hanches, puis les épaules s’alignent successivement de profil ( appuis en ligne)
  • Le poignet est ferme et plié en arrière par rapport à l’avant bras
  • le pied gauche (droitiers) doit être placé devant le pied droit.
  • la jambe gauche est fléchie pour permettre ensuite l’avancement et la montée
  • par manque de temps ou sur balle haute, on reste en appuis ouverts ( face au filet )
  • le coude droit est décollé du corps
  • Pointer le pied droit vers la droite pour plus de précision
  • La préparation se termine lorsque la balle touche le sol
  • Les yeux restent sur la balle

Evidement vous ne pouvez pas penser à tout ces détails en même temps, il serait préférable de se concentrer sur un seul à la fois, sur chaque coup.

A éviter :

  • négliger la prise de raquette, l’ajustement doit être fait en premier
  • Attendre ou racourcir sa préparation
  • Une préparation tardive , il faut réagir dès la frappe de l’adversaire
  • se placer trop proche de la balle

Frappe et accompagnement du coup droit au tennis

Accompagnement du coup droit au tennis

Lors de la frappe la détente musculaire est essentiel car c’est la coordination de l’ensemble du corps   en rotation qui donne de la vitesse à la balle, et non la crispation d’un membre ( d’où l’importance de la  gestion du stress).

Ensuite vient l’accompagnement, qui est le geste suivant le moment de l’impact avec la balle.

Au tennis, les gestes ne s’arrêtent pas quand la balle quitte la raquette, le mouvement doit continuer après l’impact, même si cela ne signifie rien lorsqu’on débute. En effet la finition de geste est importante  pour la précision et un ralentissement fluide de la raquette. De plus, lorsqu’on arrête le geste à l’impact, on ralentit le geste en amont, on perd donc en puissance.

Les points essentiels à respecter dans l’accompagnement:

  • frapper devant soi
  • avoir la main ouverte
  • frappe face au filet ( épaules et hanches ) après rotation du corps
  • Exécuter le geste avec détente et relâchement
  • La raquette doit continuer son trajet vers l’avant
  • Le poignet fait remonter la tête de raquette pour pointer vers le haut
  • Le bras continue son trajet vers le haut et l’épaule
  • le mouvement ralentit naturellement
  • la raquette termine sa course au dessus de l’épaule
  • la jambe droite est légèrement soulevé, voire emmené à l’avant
  • Coude gaude fléchi et main gauche qui reste devant le corps ( droitier )

Une annonce:

  1. Neurpropm michel

    4 mars 2018 at 20 h 50 min

    Coach de tennis.
    Aimerai taper la balle
    Dispo / les mardis ; jeudis ; vendredis ( de 10h/12h)

Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up