règle tennis

Quelles règles à éventuellement changer au tennis

 

La 2eme balle de service

Même le président de la fédération internationale (Ricci Bitti) le reconnaissait en 2014 « Sur leur première balle, les joueurs prennent souvent tous les risques. Il serait intéressant de voir comment cela se passerait s’ils n’avaient pas la sécurité d’une deuxième chance derrière ». Les meilleurs serveurs sont clairement avantagés par leur grande taille, ce qui leur permet de gagner des points faciles en faisant des aces et services gagnants, voire en suivant le service au filet. Il faut avouer que cette règle d’engagement rend le tennis profondément injuste, où le talent de certains est en partie effacé.
Sur le circuit ATP les joueurs de petite et moyenne taille sont quasiment inexistants, à l’exception de D. FERRER (1m75) et K. Nishikori (1m78) qui résistent grâce à leurs excellents jeux de retour et de fond de court, néanmoins on a peu de chance de les voir gagner un grand chelem. Il serait dommage qu’une partie de la population ne se sente pas représenté
Que ce soit en amateur ou au niveau professionnel, le 2e service perd également de l’intérêt, les longs temps morts et les points sans un seul échange rendent le tennis plus ennuyeux, alors que le temps de concentration des gens continue de diminuer.

Le let au service

Une règle dont on ne comprend toujours pas pourquoi ça n’a toujours pas évolué, c’est le let au service. Actuellement, vous obtenez un nouveau service si un let est appelé. Certaines écoles aux Etats Unis comme l’US collège tennis adoptent de jouer le point au service, que la balle touche le filet sur le service ou non. Cela augmenterai le suspense et réduirait les pertes de temps, sans être révolutionnaire pour le jeu.

Le cordage

Bien que cette question ne concerne que le milieu professionnel, la technologie des cordes devrait surement être réglementée. Les cordes modernes ont ajouté tellement de puissance et d’effets au jeu que nous contemplons la mort de la volée, seul . Les cordes modernes ont permis aux joueurs de générer des frappes très puissantes et des effets incroyables, de presque n’importe où dans le court, avec parfois un simple coup du poignet.
Contrairement au golf, il existe peu de règlements légitimes sur l’équipement. il y a restriction de taille sur la raquette et officiellement rien ne peut être ajouté sur les cordages, suite à l’avènement de la raquette à double cordage qui est sorti dans les années 70, avec un effet extrême, rendant impossible les montées au filet… on s’en rapproche !

L’une des raisons pour lesquelles nous n’avons pas vu de règlement depuis longtemps est qu’il y a deux instances dirigeantes en tennis: l’ATP / WTA qui dirige les tournées et l’ITF (International Tennis Federation) qui dirigent le Grand Chelem, la Coupe Davis, la Fed Cup et les futures de niveau inférieur et les événements juniors internationaux. Depuis que l’ITF dirige les Grand Chelem, ils sont les principaux décideurs du département des règles.

Jusqu’à très récemment, l’ITF n’a jamais eu de forum de discussion qui comprenait d’anciens joueurs professionnels. Et bien qu’ils aient un laboratoire à Londres, ils ne disposent que d’un petit budget pour analyser les avancées technologiques ou effectuer des tests scientifiques. Il n’est donc pas surprenant qu’ils soient arrivés à la conclusion que les cordes n’affectent pas le jeu d’une manière négative. Ce qui est surprenant et un peu déconcertant, c’est que l’ITF croit que c’est (presque exclusivement) une technique de tennis moderne qui produit tout le spin.


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up