jeu de jambe

Le déplacement au tennis

Le jeu de jambe est un des points primordiaux du tennis, car il conditionne le placement pour frapper au mieux les coups , mais également pour se préparer à la frappe adverse

Le déplacement est décomposé en plusieurs phases au cours du jeu, et reste aussi important avec que sans la frappe de la balle.

Jeu de jambe sans la balle

Lors de la frappe adverse, la position d’attente idéal se réalise en faisant un petit saut immobile, afin de reprendre au mieux ses appuis et se diriger vers la balle une fois parti de la raquette adverse.

Reprise d’appuis

Pour rester vif et être être prêt à surgir pendant la frappe de l’adversaire, il y a quelques règles à respecter. Avant la frappe adverse il faut faire un léger saut d’ajustement, dans un moment de sautillement de préparation (selon l’intensité de la partie).

 il ne faut pas rester immobile pour rester réactif, ne pas être pris de cours et se parer à un contre pied (surtout sur terre battue)

 Les appuis sont ouvert avec les jambes écartés

Les deux mains sont posées sur la raquette , la deuxième est prête pour anticiper un revers mais également pour régler prise de raquette en fonction du coup à jouer

Jeu de jambe avec la balle

Course vers la balle

La façon de courir au tennis est très spécifique, et met le corps à rude épreuve, à coup d’accéllération et de décélération. Ces courses commencent par des sprints plus ou moins intense, avec un centre de gravité bas ( pas de saut) pour finir par ralentir avec des pas d’ajustements pour se positionner par rapport à la balle.

L’erreur de débutant est de se précipiter sur la balle et d’y arriver trop proche, et donc très mal placé.

Courses en fonction de la balle reçue

Les  balles courtes du style amortie ou coup de remise ne sont pas si simple à jouer ,il faut être vigilant et arriver suffisament tôt sur la balle pour ne pas la jouer trop basse et avoir peu de marge de manoeuvre.

Pour les balles coupées il faut prévoir d ‘avancer un peu plus car celle ci ne bondira pas vers vous après le rebond.

Les balles hautes sont à traité en 2 catégories , les lentes et les rapides.

Pour les balles lentes vous avez 3 choix :

  • Faire une vollée si vous avez le temps et bien anticipé , ce n’est pas le plus simple mais surement le plus efficace, en particulier contre des joueurs de type rameurs, en effet puisque vous cassez le rythme lent voulu.
  • Prendre la balle après le rebond, assez laborieux niveau contrôle mais efficace car vous racourcissez l’échange et donnez moins de temps à l’adversaire, surtout s’il s’agit d’un coup de défense. Utile également si la balle est très haute et très longue, afin d’éviter de se retrouver dans le grillage. C’est surement la meilleure solutions à partir d’un certain niveau technique.
  • Prendre la balle dans la phase descendante d’après le rebond, par un smash de fond de fond de court ( difficile techniquement), par un coup de remise haut et long ou par une balle lifté de fond de court hautes et longue, afin de palier à la montée au filet de l’adversaire.

Au filet le jeu de jambe à l’aide de pas chassés a plus d’intensité, les jambe doivent être fléchi et donc demande plus d’energie, en

La placement sur la balle

Le placement est essentiel pour bien frapper la balle, une grande  partie des fautes resulte d’un placement approximatif, et il faut un certain niveau pour bien compenser une erreur de positionnement .

Pour cela il faut respecter une distance suffisante entre le corps et la balle pour déployer efficacement son bras lors de la frappe, cela dépend souvent des joueurs mais le meilleur moyen de fapper la balle est à hauteur d’épaules ou legerement en dessous.

En prenant en compte ces paramètres, l’idéal lorsque l’on s’initie au tennis est de pratiquer les appuis en ligne pour frapper un coup, en coup droit et en revers, c’est à dire que l’alignement des jambes est perpendiculaire au filet.

Dès la fin de la frappe, le joueur doit commencer immédiatement le replacement.

Pas chassés et pas croisés au tennis

Ces pas s’appliquent à de courtes distances mais n’importe lesquels !

Le pas croisés est peu utilisé, mais certains grands joueurs tel Nadal l’affectionnent, il est utile sur les déplacement latéraux de fond de courts, particulièrement utile pour contourner un revers ou se repositionner avec un retour de service central. La technique consiste à faire passer la jambe qui suit dérrière la première afin de garder la position face au filet.

Les pas chassés , plus courant, permet de se replacer en gardant la même latéralité en fond de court, mais peut aussi être utile pour les courses avant/arrière, en arrière pour un smash,  en avant pour avancer en frappant un revers à une main.


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up